Traversées

Constantinople et Ablaye Cissoko

Des épopées mandingues aux musiques de cours persanes

Ablaye Cissoko : Kora et chant
Patrick Graham : Percussions
Pierre-Yves Martel : Viole de gambe
Kiya Tabassian : Sétar et chant

Barde, troubadour ou griot. Qu’ils agissent sur différents points du globe, ils incarnent une même mission. Ils traduisent le monde. Ils gardent vivace la mémoire des anciens. Bref, ces individus-là œuvrent pour le collectif. Entre le griot qui, en Afrique, conseille les rois-guerriers et narre leur glorieuse généalogie, et le barde du Khorasan (dans le nord-est de l’Iran), à la fois lettré et voix du peuple, il ne semble y avoir qu’une corde de luth… Oralité et mélodies constituent leur langage.
Ces libres penseurs et voyageurs font aujourd’hui du monde leur jardin. Traversées est composé d’éternels oiseaux migrateurs. Leurs routes respectives se sont croisées pour former ce groupe au sein duquel se rencontrent les cordes et les voix. La poésie originale qui en découle puise sa source des épopées du Royaume mandingue jusqu’aux musiques de cours persanes...