L’ailleurs de l’autre

Les Cris de Paris

Traditions vocales du monde revisitées

Aliénor Dauchez : Mise en scène
Geoffroy Jourdain : Conception musicale
Hanna Eimermacher : Dramaturgie
Anaël Ben Soussan, Marie Picaut, Camille Slosse, Michiko Takahashi, Aliénor Dauchez et Florence Laforge : Chant

Cinq femmes vivent dans un monde du futur, un monde dont les racines et la mémoire ont été complètement coupées du passé. Une sonde, envoyée il y a très longtemps dans l’espace et revenue mystérieusement sur terre, leur a rapporté des enregistrements de chants portant la mémoire d’une humanité perdue.
Les cinq chanteuses, intriguées par les enregistrements qu’elles ont trouvés, se mettent à les imiter précisément en tentant d’atteindre un niveau de compréhension qui dépasse celui du langage : une compréhension par l’expérience de la voix, du souffle, du corps.
Elles tentent d’imaginer la finalité de ces matières musicales : rituelle, symbolique ou pratique ? En les confrontant avec différents costumes improvisés pour l’occasion, les chanteuses testent la validité de certaines hypothèses.
Elles découvrent, à travers ces chants dont elles ne comprennent pas les mots, que la planète a porté de nombreuses images féminines différentes. Autant de figures qu’elles reconstruisent, allant de la Vénus préhistorique, icône débridée de la fécondité, à la religieuse qu’on accusait de sorcellerie parce qu’elle prenait un rôle mystique trop important...