Ballaké Sissoko & L. Subramaniam

Rencontre entre violon indien et kora malienne

Création CIMN

Ballaké Sissoko : Kora
Lakshminarayana Subramaniam : Violon
DSR Murthy : Mrigandam
Fassery Diabaté : Balafon

Rencontre inédite entre le violoniste L. Subramaniam, légende de la musique carnatique (originaire de l’Inde du Sud), et l’immense joueur de kora malien Ballaké Sissoko. Ragas indiens et mélodies mandingues, deux grandes traditions musicales parmi les plus riches et savantes de la planète, se retrouvent sur scène pour un dialogue entre virtuosité musicale et complicité spirituelle.

Surnommé le « Paganini de la musique carnatique » (en référence au célèbre violoniste italien), Subramaniam est aujourd’hui un légende de la musique indienne. Grand rénovateur de cette musique, il jouit d’une notoriété mondiale depuis ses rencontres musicales avec Stéphane Grapelli, Yehudi Menuhin, Herbie Hancock, George Harrison ou George Duke, ou sa collaboration au
Mahabharata de Peter Brook. Qu’il dialogue avec des musiciens traditionnels d’Asie ou d’Afrique, ou qu’il interprète ses compositions originales avec les plus grands solistes et orchestres classiques ou jazz, L. Subramaniam déploie, à chaque fois, les mille et une facettes de son talent de violoniste.

Fils de Djelimady Sissoko, grand joueur de kora de l’Ensemble instrumental du Mali, Ballaké Sissoko est désormais reconnu comme le plus grand créateur musical autour de la Kora. Après avoir partagé la scène avec les plus grands, il est devenu ce maître souverain de l’espace et du temps musical par sa virtuosité à la Kora, instrument emblématique de la musique mandingue.

Sans cesse revitalisée par leur pratique quotidienne et par les rencontres qui jalonnent leurs parcours respectifs, la musique de Subramaniam et de Ballaké s’exprime par une tradition en perpétuel mouvement, puisqu’elle s’appuie sur le socle des mélodies mandingues et des ragas indiens pour mieux en prolonger la portée, les enrichir de nouveaux échos.