Arbrassons

Duo Angeli Primitivi

Quand le bois se met à chanter

José Le Piez
Patricia Chatelain

Il a créé les Arbrassons, ces sculptures sonores au procédé acoustique unique : elles chantent sous la simple caresse de la main. Les sculptures de José Le Piez sont brutes, monoblocs. Il n’y a d’autre intermédiaire pour faire jaillir le son que la rencontre de la peau et du bois. En 2003, avec l’artiste peintre Patricia Chatelain, ils créent le duo Angeli Primitivi. Ensemble, ils dirigent les Arbrassons vers des univers musicaux tendus entre jazz, musique contemporaine et musiques traditionnelles.

Au fil de ses multiples expériences, José Le Piez a développé un rapport de plus en plus fin avec le corps. De fait, il a été illusionniste, élagueur, ou maître de Iaidō (art martial japonais) ! La transmission joue également un rôle primordial dans son parcours. Son grand-père était forestier. Son père artiste et professeur des Beaux-Arts. On voit pourquoi José Le Piez privilégie ainsi la relation avec son environnement, qu’il s’agisse du paysage, de l’humain ou du patrimoine. Son travail est spontané et intuitif.

Pour sculpter ses Arbrassons, il utilise la tronçonneuse comme un pinceau. Les coupes s’enchaînent dans un geste décisif qui imprime leurs lignes dans le bois. Chaque sculpture est l’expression d’un mouvement du corps se livrant à une exploration de l’espace. Le bois n’est pas un simple matériau ou une marchandise. José Le Piez souhaite que la mémoire de l’arbre reste présente dans la sculpture. C’est pourquoi il ne fait jamais disparaître le tronc.