Auditorium Grenoble INP - Grenoble / Entrée libre

ZONE LIBRE REVISITE 2001

Serge Teyssot-Gay / Cyril Bilbeaud

Quand l'ordinateur rebelle défie l'homme

Serge Teyssot-Gay Guitare Cyril Bilbeaud Batterie

Le film

Le chef d’oeuvre de Kubrick, considéré par beaucoup comme le meilleur film de science-fiction de tous les temps.

Il retrace, à travers différentes époques, le rôle joué par une intelligence inconnue dans l’évolution de l’humanité.

A l’aube de l’Humanité, dans le désert africain, une tribu de primates subit les assauts répétés d’une bande rivale, qui lui dispute un point d’eau. La découverte d’un monolithe noir inspire au chef des singes assiégés un geste inédit et décisif. Brandissant un os, il passe à l’attaque et massacre ses adversaires. Le premier instrument est né.
En 2001, quatre millions d’années plus tard, un vaisseau spatial évolue en orbite lunaire au rythme langoureux du "Beau Danube Bleu". A son bord, le Dr. Heywood Floyd enquête secrètement sur la découverte d’un monolithe noir qui émet d’étranges signaux vers Jupiter.
Dix-huit mois plus tard, les astronautes David Bowman et Frank Poole font route vers Jupiter à bord du Discovery. Les deux hommes vaquent sereinement à leurs tâches quotidiennes sous le contrôle de HAL 9000, un ordinateur exceptionnel doué d’intelligence et de parole. Cependant, HAL, sans doute plus humain que ses maîtres, commence à donner des signes d’inquiétude : à quoi rime cette mission et que risque-t-on de découvrir sur Jupiter ?

L’artiste

Zone libre, c’est le nom du duo né de la rencontre entre Serge Teyssot-Gay (qui fut notamment le guitariste de Noir Désir) et Cyril Bilbeaud à la batterie. Outre leurs albums de rock expérimental parfois mâtiné de rap, ils multiplient les projets avec le cinéma, en participant à la bande originale du Gainsbourg de Joann Sfar ou en accompagnant en direct des films muets.

C’est en septembre 2009 qu’ils présentent leur premier ciné-concert sur "Nosferatu" de F. W. Murnau. Enthousiasmé par l’expérience, ils la réitèrent sur "Le Cabinet du Docteur Caligari" de Robert Wiene. Et à la demande de la Cité de la Musique, "Dr. Jekyll and Mr. Hyde" de John S. Robertson (1920) en mai 2012

Pour élargir le spectre, c’est à présent "2001, L’Odyssée de l’espace" de Stanley Kubrick qu’ils décident de revisiter.

Axé sur la performance live, le travail spécifique à ce ciné-concert s’articule autour d’un nouveau montage d’1h13. Ici, le rapport au temps et à l’espace interpelle et fait écho à l’univers ouvert du duo : Un univers sonore original et personnel.

Co-accueil Détours de Babel / Communauté Université Grenoble Alpes - Un Tramway nommé Culture. Création pour le festival Le Printemps des Ciné Concerts

> Consulter la feuille de salle

Durée : 1h15