L’ÉQUIPE DES DÉTOURS DE BABEL S’ASSOCIE À LA PEINE ET LA DOULEUR DES FAMILLES ET DES PROCHES DES VICTIMES DE LA NUIT DU 13 NOVEMBRE

Publié le 25 novembre 2015

L’équipe des Détours de Babel exprime sa tristesse et sa révolte face aux attentats sanglants qui se sont déroulés à Paris vendredi 13 novembre. Une fois de plus, c’est la liberté qui est visée. Liberté d’exister en être libre, de s’exprimer, de sortir, d’écouter de la musique, de partager des moments de convivialité, tout ce qui fait l’essence même de la vie. Une fois de plus c’est la culture qui est visée en premier lieu, en France comme à l’étranger, car elle construit des liens, s’interroge sur le monde et nous-même, et nous aide à penser et agir.

Nous voulons exprimer notre compassion pour les victimes, les blessés, les familles et proches des disparus. Nous souhaitons aussi témoigner notre solidarité avec les artistes, techniciens et le personnel du Bataclan, meurtris par ces événements tragiques, et affirmer notre conviction que le spectacle vivant restera toujours vivant face au spectacle de mort que veulent nous imposer ceux qui pensent pouvoir s’attaquer par la terreur aux fondements de nos valeurs et de notre démocratie.

Une conviction qui ne nous fera sombrer ni dans la peur, ni dans la haine, ni dans les replis identitaires, mais au contraire nous renforce dans ce combat quotidien pour une culture libre et partagée.

L’équipe des Détours de Babel

L’équipe s’associe au message des acteurs du monde de la musique et du spectacle vivant : "Tous au concert !"